Plurielle

D'abord humain

2 décembre, 2009

Tracer la route

Classé dans : amours,bavardages,chronique,citations,humeurs,philo,reflexions,societe — kinkajouunblogfr @ 23:33

Image de prévisualisation YouTube

bibliothque.jpgÇa finit comme ça a commencé : à l’écrit !

Il y a des mots que je sais dire mais que je ne dis pas. Il y a des mots que j’écris et qui  parfois font de la peine. 

Il y a des mots que je tairais à jamais car ils m’appartiennent, et que je ne partagerais même pas avec ceux qui me les ont inspirés. Et puis, il y a ces mots que j’ai pu adresser et que je rends publics pour exorciser leur effet sur moi. C’est de la lâcheté sans doute que de ne pas les laisser agir à huis clos.

Il y a des mots, qui m’ont été offerts, que j’étais disposée à accepter,mais mon coeur a refusé de suivre. Je pourrais en être désolée, il n’en n’est rien !

Je fais le constat que la voix, le ton employés pour me parler ont confirmé mon ressenti : quand les attentes sont éloignées, qu’est-ce qui peux venir combler le fossé ? Est-il utile de le combler  d’ailleurs ?

Si tu dis que je compte déjà beaucoup pour toi …que tu as envie de moi…que tu aimerais bien m’honorer, tu supposes la réciproque. Sais-tu comment je reçois ces mots ? Sais-tu ce que j’attends de la relation avec celui qui serait mon mec ? Sais-tu que je ne suis pas prête à rogner sur mes envies,et mes rêves, c’est tout ce que j’ai !  Que je ne le ferais pas, même si j’étais amoureuse ?

Sais-tu ce que j’entends quand tu me parles de ta vie, des tes amies à qui tu parles ou non de moi ? Sais-tu l’écho, les souvenirs, les renoncements, les trahisons ? Je sais mentir, mais je n’en n’ai pas envie. J’ai encore des douleurs anciennes qui pleurent en dedans…J’ai peur que la route s’achève  par trop de bavardages, trop de monotonie en perspective.

tracerlaroute.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Je ne tiens pas à faire semblant d’être amoureuse, je ne serais pas crédible, et puis ça ne servirait à rien. Les gestes de tendresse que j’ai pu avoir ont toujours été sincères, tendres, mais pas amoureux…

uncaf.jpg
Ça me convient de savoir qu’il n’y aura pas de suite à certains « nous » malgré l’intensité des instants partagés. L’amour se conjugue au moins à deux ! Quand l’un est amoureux, l’autre pas et quand l’autre c’est moi, je comprends que l’on n’y peut rien, et que c’est ainsi !

La plupart des gens savent retomber sur leurs pattes, moi j’ai un sacré problème avec les séparations…toutes mêmes les plus banales. Elles n’ouvrent jamais sur le bonheur !

ptalesroses.jpg

30 novembre, 2009

A quoi ça sert ?

Classé dans : amours,bavardages,chronique,humeurs,philo,poesie,reflexions — kinkajouunblogfr @ 21:23

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Ma main, c’est deux entités :

L’une ouverte pour l’attente de toi, de moi, de nous ?

L’autre fermée…un poing sur ta gueule !

Mais,

 

Assise sur un banci684637tounetnub.jpg

Croiser les jambes et convoquer mes envies

Allongée sur l’herbe

Croiser les doigts

Dès que se pointent tes mensonges

 

Tu mens, je songe.

Les yeux dans les cieux, croiser ton regard

De temps en temps

Échanger les mots

Puis,

 

Croiser de cette démarche altière

La transparence du jour.

Les bras en croix,

Décider…

Luxe suprême

Pour une pas tout à fait folle.

leciel1.jpg

24 novembre, 2009

Vous m’attendez ?

Image de prévisualisation YouTube

C’est demain, c’est bientôt, c’est dans quelques heures…Ce train-là va emprunter ses rubans parallèles pour m’entrainer là-haut au bout de la France !

Je suis aussi heureuse de partir en formation que j’ai eu plaisir parfois à partir en vacances. Depuis quelques temps, il est vrai que toute mon énergie est destinée au travail.

p1030333.jpg

Je suis d’autant plus heureuse de partir que sans l’avoir calculé je vais loger chez ma cousine adorée, voir mon filleul…oui moi, la mécréante, j’ai un filleul !

J’ai eu un coup de chaud en constatant l’impossibilité de me loger, mais finalement je ferais d’une pierre deux coups !

petitspas.jpg

Il s’agit maintenant de profiter de tous les instants et de recharger mes batteries. Je me crois prête…on verra bien !

Comme ces deux-là que j’ai entrevu cet après-midi, cheminant « bras si bras » comme on dit chez moi, faisant une promenade demi-pas par demi-pas.

 

Image de prévisualisation YouTube

En attendant que je revienne dans le midi, portez-vous bien ! Tous !
photo0133.jpg

 

1...34567...95
 

Carnet de bord de gulliver |
tcahell |
laileron des sharks |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Et si c'était vrai....
| Les hommes, pas de mode d'e...
| JOURNAL D'UNE PUTE SOUMISE