Plurielle

D’abord humain

16 septembre, 2009

Elle brille à côté du soleil

Classé dans : bavardages,chronique,citations,humeurs,livres,philo,poesie,reflexions,societe — kinkajouunblogfr @ 1:37

Inutile de chercher le pourquoi du comment…Il y a des moments de vie si intenses, avec tant d’échanges précieux que tout le reste se trouve mis entre parenthèse.

 

clsdepznas.jpg

 

Vous connaissez Pézénas ? Beaucoup de touristes y viennent mais pas seulement. Visite guidée de la vieille ville par un piscénois d’adoption : tu corriges si la définition ne te convient pas !

 

 

Nous n’avions pas d’autres appareils photos que nos yeux ! Et c’est tant mieux. Nous étions entre gens de bonne compagnie « sans masque etposteessence.jpg comme  nous sommes au quotidien, sans fard ». Normal, les masques finissent toujours par tomber et le fard par s’en aller. J’étais aussi heureuse qu’une gamine et « cet après midi, c’était une bouffée d’air pur ». Je partage cette impression que mon guide m’a livré avec bienveillance ! Les puits de lumière dans la cour des anciens immeubles du centre ville m’ont donné des envies de bien-être, pour quand je serais grande…

 

cabanon.jpg
Apparemment il a aussi vécu cela comme le ferait un gamin, même lorsque je me suis moquée de cette dame avec un fort embonpoint qui tenait un petit chien, quarante cinq fois plus petit qu’elle, faisant mentir le dicton, tel maître, tel chien !

 

 

 

 

 

Et allez savoir pourquoi après tant de félicité  j’ai comme qui dirait un coup de blues ?

Pourtant je sais que « rien ne sert de se faire du souci dans la vie… de toute façon nous n’en sortirons pas vivants »( Lord Byron )

Un ami me fait découvrir cette chanson de Cabrel, que je partage ici. Elle correspond à des états d’âme passagers mais qui me font régulièrement vaciller :

http://www.dailymotion.com/video/x395dh

31 août, 2009

Mot de passe 2

motdepasse.jpg

Certains de mes articles ou des pages ne sont pas tout public. Si la demande d’un mot de passe vous est adressée, pensez à me le réclamer pour la lecture en passant par un article précédent ou par ma messagerie privée ou mon mail pour ceux qui y ont accès.

florparablog.jpg

 

25 août, 2009

Catharsis

Comme une mélodie qui me transporterait hors de moi, libérée de mes passions, remise d’aplomb comme si j’avais pris un remède et une purgation ( merci Wiki mon ami). J’aime ce mot, sa consonance, mais je n’aime pas l’association avec le drame satyrique et la tragédie(terreur et pitié) qui lui sont associés.

Je dois, car je n’ai pas d’autre choix reprendre ma route. Je ne vais pas encore en dire les raisons. C’est le moment où de partout me viennent des rappels de ce que je dois oublier : France 2 , lundi 24 août : alors que je n’avais pas été attentive à cette programmation de tout l’été, toute la journée, je n’ai entendu que ça  « maman tu entends ? le Doubs en début de soirée ! OUI J’AI ENTENDU !madcana.jpg

 

Un ami de bon conseil (c’est comme ça qu’on dit, même si ça ne marche pas pour lui) m’intime de sortir, de bouger de chez moi, de voir des gens, de parler et de ne pas rester assise devant mon PC à l’attendre. Comme je ne suis pas tendre, je l’envoie chez les grecs se refaire une santé et m’en vais au lit après avoir maudit, internet, les dinosaures et leurs descendants. L’amour, l’affection, le chagrin et les conneries du genre ne se diluent pas, même dans la colère. C’est autonome, et j’ai depuis peu l’impression de vivre plusieurs crépuscules dans la journée ! Passons…

Aujourd’hui je suis allée avec ma cadette, en ville en bus et en tram, puisque opulence oblige, la grande a ma voiture. Comme la veille où j’étais partie seule, certains lieux me rappellent des souvenirs, que j’aimerais vite chasser, tu parles, ils s’incrustent ! C’est une belle invention les lunettes de soleil…

La première voiture qui nous dépasse alors que nous cheminons vers l’arrêt, ralentit pour nous demander son chemin. Immatriculation : 25 !

Lâchement je dis ne pas avoir le renseignement mais que les employés municipaux , au moins quatre pour tracer un passage pour piéton, l’avait certainement.

Ça parle beaucoup une ado, mais parfois elle me dérange en plein soupir.

On traîne dans les boutiques car elle a à coeur de participer à la construction du PIB  pays en baissant encore plus mon pouvoir d’achat. Elle me sent vulnérable, moins regardante, c’est donc un moment propice pour ses coups de coeurs indispensables.  À la boutik, tandis qu’on regarde les différents habits, elle me dit que je pourrais offrir ce tee-shirt là à mon ami

encharge2jpg.jpg

 

ou celui-là :

charg.jpg

ou mieux :

alcooliquepratiquant.jpg

J’ai envie de l’envoyer bouler, je me contente de lui dire, je ne suis pas sa marraine ! en ronchonnant. Je ne veux même pas savoir ce qui lui donne l’assurance de ce qu’elle avance.

On reprend le tram pour rentrer 1040024.jpg

en attendant le bus je fais une rencontre….il pose pour la photo 1040029.jpg

Il n’est pas seul, il y a Rox…parce que le chat c’est Rouky 1040028.jpg

Devinez d’où il est originaire ? De Franche-Comté… Il en a l’accent, veut savoir si je suis de Fort de france ou de Port au Prince !  Je l’ai vu arriver de loin, quasiment à l’horizontal, le chien dans une main, la canne dans l’autre. C’est ce que j’appele une gueule ! Il aura appris que Mayotte est le dernier Département en date(en 2011 suite à un référendum de 2009) et que Fidèl vient de fêter son anniversaire. Le mec et le chien ! Non je rêve…il a vécu en Afrique, à Madagascar a une fille de 18 ans (hier encore elle était toute petite) et connaît tous les départements par coeur. Nous avons un an de différence et les Antilles, c’est son rêve ! J’en connais des rêves qui se sont retrouvés au caniveau…

1040031.jpg
Le bus est propice à la réflexion, ça donne ça (mais je lisais Firmin de Sam Savage):

Mes semblables pensent à se nourrir et à forniquer. Ils n’ont qu’une mémoire atrophiée et immédiate alors que moi, idiote, j’ai des aspirations ! ce n’est pas ainsi que je vois mon existence au milieu des baveurs et des adeptes de la masturbation. Mais je vis dans la terreur de ne jamais parvenir à réaliser mes projets.

D’abord le bon chien, le bon mec, le bon lieu. La route est longue encore. Tout est à faire.

 p.s extrait d’une émission de télé-réalité ce soir : Bernadette, elle s’appelle Bernadette, c’est une sainte ! Je suis cernée…

 

1...34567...60
 

Carnet de bord de gulliver |
tcahell |
laileron des sharks |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Et si c'était vrai....
| Les hommes, pas de mode d'e...
| JOURNAL D'UNE PUTE SOUMISE