Plurielle

D’abord humain

18 août, 2009

Sincérité

Classé dans : amours,bavardages,chronique,humeurs,reflexions,societe — kinkajouunblogfr @ 23:08

C’est le seul mot qui me vienne ce soir à l’esprit. Je prendrais bien le temps de le définir comme je l’entends mais, ce sera certainement trop long et fastidieux.

Dans tous les domaines, il me semble que dans mes rapports avec autrui, je suis sincère. J’ai la faiblesse de penser que les autres sont sincères avec moi.

coquelicots1.jpgJe suis parfois méchante, je sais être blessante. Il m’est arrivé d’aimer ou de détester quelqu’un, chaque fois j’ai pris sur moi pour être en conformité avec ce que je ressentais pour ne pas blesser inutilement. Bien sûr il m’est arrivé de faire le contraire. Mais je n’ai jamais dit à quelqu’un « je t’aime » si je ne le pensais pas. J’y ai cru quand on m’a dit je t’aime et parfois ces mots comme celui de « sincérité » ont été détournés de ce que j’en pensais par ceux qui les ont utilisés. Quand une amitié ou un amour est trahi par la personne en qui vous aviez mis votre confiance, la descente est terrible, comme une tyrolienne qui ne s’arrêterait jamais.

C’est ce qui m’arrive en ce moment. J’ai placé mes sous à la mauvaise banque et le banquier s’est taillé avec mes économies. Je comprends des hésitations, je comprends des revirements, je comprends la violence, mais le manque de sincérité que j’assimile à une sorte de lâcheté, je ne comprends pas ! Ça me laisse exsangue (je ne sais même pas comment ça s’écrit).

Mon choix n’avait pas été facile, j’avais mis du temps à me décider, à peser le pour et le contre pour finalement tenter l’aventure avec optimisme plutôt que d’en recenser tous les écueils… J’ai eu tort. Il ne me restait plus qu’à trouver du travail. Gros chantier s’il en est mais j’étais confiante.

Encore une fois, je n’ai pas d’autre choix que de vivre ma vie. Ne pas me laisser emporter par trop d’émotion, de douleur ou une connerie du genre. Comme souvent, mon corps m’a alerté et je n’ai rien compris. C’était juste au moment où je pensais pouvoir m’autoriser à faire le choix d’aimer sans subir.

Combien de temps ça va durer avant que je ne redevienne moi, sans amertume, sans rancoeur, les yeux fixés sur mon chemin ? Il faudra que je retrouve ma propre voie. Mais que je suis lasse !

aimertue.jpg

 

5 réponses à “Sincérité”

  1. groulala (circonlocution) dit :

    ^(°o°)^

  2. M.Laouarem dit :

    Bon courage pour votre blog.

    Dernière publication sur "Se sécher à l'air du crime"...Arthur Rimbaud : Rimbaud d'après Dan Komori

  3. Sincèrement @M.Laouarem ?
    @ groulala…j’ai de plus en plus de mal à traduire les images, déjà qu’avec les mots je cale ! Mais bon.

  4. M.Laouarem dit :

    Oui bien évidement que je le pense!
    ET puis 17000 visites c’est loin d’être mauvais ;)
    Courage et bonne chance!

    Dernière publication sur "Se sécher à l'air du crime"...Arthur Rimbaud : Rimbaud d'après Dan Komori

  5. De Simone Giuseppa dit :

    J’aime ta sincérité.

    Dieu te bénisse

    Giuseppa

    Merci de ton commentaire, mais dieu ne me bénira pas…je n’adhère pas à ces balivernes !

Laisser un commentaire

 

Carnet de bord de gulliver |
tcahell |
laileron des sharks |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Et si c'était vrai....
| Les hommes, pas de mode d'e...
| JOURNAL D'UNE PUTE SOUMISE