Plurielle

D'abord humain

29 septembre, 2008

Samba

Son père s’appelait Tango, sa mère c’était Bossa : nous l’avions nommé Samba il y a 15 ans déjà ! En France on dit « la » samba mais en brésilien lo samba, donc ce chaton qu’il était alors a eu un nom à consonance féminine, pourtant c’était bien un mâle. Beau comme le prince des rois de gouttière ! Ce n’était pas mon enfant, mais il avait sa place dans mon coeur et des attentions rien que pour lui. C’était le frère de mon fils. Je les revois, grandissant de concert, le chat et lui lisant le même livre, goûtant au même bol !

20070718yeuxsamba2.jpg
Samba, n’a jamais accepté la prophylaxie du collier anti puces : il se pendait au mûrier-platane jusqu’à ce que, ce foutu accessoire disparaisse. Pour ne pas se faire gronder, il nous ramenait en échange, des orvets, des musaraignes, des lézards ou des vipères.

Comme beaucoup de chats, il affectionnait cartons et valises, d’où  il ne sortait qu’à regret, des reproches plein les yeux pour celui qui le délogeait.

Au fil du temps, il a délaissé rideaux et autres nappes pour aller courir le monde…des chats. En réponse nous l’avons conduit chez ce praticien qui en effectuant la réduction de ses gonades lui assurait une plus grande longévité : je ne le savais pas encore, mais je le voulais éternel !

Il avait, depuis bébé, un ton tout particulier pour miauler. S’il avait été homme, il aurait été baryton. Et selon les moments on l’entendait dire : quoiiii ou merdeee ! Croyez-moi sur parole ! Je ne suis pas la seule à l’avoir entendu.

Je ne vous raconte pas toute sa vie, c’est intime ! Né en septembre 1993, il meurt en septembre 2008. Sa vie de chat a été bien remplie. Il laisse dans ma vie un trou béant en partant au nirvana des chats. Un peu d’eau sur sa bouche sèche d’où s’échappe un souffle rauque quasiment inaudible, une dernière caresse sur son corps décharné, il est mort…

Adieu Samba, revient miauler dans mes rêves.200701151sambaquidort2.jpg

 

Image de prévisualisation YouTube

2 réponses à “Samba”

  1. Sophie dit :

    Tes écrits m’ont touché … peut-être parce que moi aussi j’ai un chat !!!

  2. Sophie, merci de ton passage. Samba était plus qu’un chat ! Heureusement qu’il est dans une autre vie de chat, enfin je l’espère. On dit qu’ils ont 7 vies et je l’aimais assez pour y croire.

Laisser un commentaire

 

Carnet de bord de gulliver |
tcahell |
laileron des sharks |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Et si c'était vrai....
| Les hommes, pas de mode d'e...
| JOURNAL D'UNE PUTE SOUMISE